Ma réservation
Entrez votre numéro de référence de réservation et votre e-mail pour consulter votre réservation et pouvoir l'annuler ou la modifier.

Routes culturelles

Plus d'avantages
Lorem ipsum dolor
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
Lorem ipsum dolor
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
Lorem ipsum dolor
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
Lorem ipsum dolor
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
Lorem ipsum
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
Lorem ipsum dolor
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
Paiement à l'hôtel
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.
Meilleur prix garanti
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

Si vous faites partie des personnes qui cherchent un fil conducteur vous rapprochant à la culture et au passé des pays que vous visitez, ici, vous trouverez plusieurs options qui vous amèneront à découvrir différentes facettes de l’Andorre. Un chemin hydroélectrique, la route du fer, la découverte de l’habitat rural, les sculptures contemporaines…

Continuez à lire et découvrez les itinéraires disponibles !

Le chemin hydroélectrique de Engolasters
Une visite des installations de captage d’eau qui alimente la centrale hydroélectrique de Engolasters (la seule du pays, aujourd’hui capable de générer entre 15 et 20 % de l’électricité consommée en Andorre). Un itinéraire qui vous transportera jusqu’aux années 1930, époque à laquelle toutes les infrastructures ont été construites, pour découvrir les répercussions sur la société et connaître les conditions de travail en ce temps-là. Nous recommandons vivement de compléter cette visite par celle du Musée de l’Électricité, pour en savoir plus sur le processus de fabrication de l’électricité.

La Route du Fer
Une agréable promenade d’une dizaine de kilomètres au total qui passe par les paroisses de La Massana et d’Ordino (il est possible de tout parcourir à pied ou d’opter pour réaliser certaines parties du trajet en voiture). Le long de ce parcours, que vous pouvez commencer à la Mine de Llorts, vous visiterez les points d’intérêt suivants, tous en lien avec le processus de production du fer en Andorre :

  • Mine de Llorts
  • Chemin des transporteurs / Itinéraire des Hommes de Fer - route suivie par les hommes qui transportaient le fer de la mine à la forge.
  • Église de Sant Martí de la Cortinada - exemple roman du XIIème siècle qui conserve encore les peintures murales réalisées par le « Maestro de la Cortinada » (fin du XIIème siècle). 
  • Casa de Areny-Plandolit - la seule maison seigneuriale du pays conservée intacte jusqu’à aujourd’hui.
  • Farga Rossell - forge avec démonstration d’utilisation du martinet pour travailler le fer.

Si vous choisissez de faire ce parcours à pied, vous pouvez prendre un bus jusqu’à Ordino et, de là, un autre bus jusqu’à Llorts.

L’itinéraire de l’habitat rural
En suivant cette route, vous découvrirez la vie de la société traditionnelle andorrane. Vous apprendrez comment vivaient les paysans, les bergers, les charbonniers… mais aussi de grands seigneurs comme ceux qui habitaient la Casa d’Areny-Plandolit à Ordino. En plus de visiter cette maison-musée, la seule maison noble conservée intacte jusqu’à aujourd’hui, cet itinéraire vous propose également de découvrir :

  • La Casa Rull de Sispony - exemple de la vie d’une famille de paysans propriétaires de terres.
  • La Casa Cristo de Encamp - témoignage de la vie d’une famille modeste du XIXème siècle jusqu’à la moitié du XXème siècle.

La route des sculptures contemporaines
Sous la devise « Monument de l’home, monument de la nature » (Monument de l’homme, monument de la nature), la Caisse Andorrane de Sécurité Sociale a invité huit prestigieux sculpteurs internationaux à participer à un congrès de sculpture à l’air libre. Le résultat de cette expérience a été l’intégration de 8 sculptures dans notre pays, que vous pourrez admirer réparties dans toutes les paroisses :

  • Estructures autogeneradores (Canillo)
  • Lloc pagà (Cortals d’Encamp)
  • Arcalís 91 (Ordino Arcalís - le célèbre « O », ou Anneau d’Ordino)
  • Homenatge a Andorre (Ordino)
  • Tempesta en une tassa de te (La Massana)
  • Robot en suspensió (Andorre-la-Vieille)
  • Fisicromia per a Andorre (Sant Julià de Lòria, en passant la frontière espagnole)
  • Pep, Iu, Ton, Meritxell, Romà, Anna, Pau, Carles, Eugènia... i els alters (Escaldes-Engordany)

Vous pouvez compléter cette série en allant voir les célèbres « Estripagecs » que vous trouverez sur la piste d’accès au refuge de Sorteny, dans la paroisse d’Ordino.

L’architecture du granit
Entre les années 1930 et 1960, les constructions andorranes traditionnelles en pierre ont été remplacées par des constructions en granit, franc témoignage du processus de transformation économique, sociale et urbanistique vécu par l’Andorre au milieu du XXème siècle. La présence de cette roche dans le pays a développé l’architecture du granit, en laissant en héritage les édifices suivants à Andorre-la-Vieille et Escaldes-Engordany, que nous vous proposons de découvrir à travers cette route :

  • Bâtiment Xavier Maestre
  • Casa Serola
  • Plaça Guillemó
  • Casa Isern
  • Xalet casa Arajol
  • Casa Felipó
  • Casa Nyerro
  • Casa Massip-Dolsa
  • Casa Cassany / Hotel Bellavista
  • Hotel Isard

L’ensemble historique de Les Bons
Une promenade depuis le centre historique d’Encamp jusqu’au village de Les Bons, qui vous permettra de découvrir comment se déroulait la vie dans la paroisse en suivant les points d’intérêt suivants :

  • Départ en face du Comú de Encamp - mairie, édifice contemporain de la fin des années 1980.
  • Hotel Rosaleda - exemple de l’architecture du granit des années 1940.
  • Début du chemin de l’Oratoire - chemin qui connectait Encamp avec Canillo et la France, par lequel circulaient les hommes et les marchandises.
  • Oratoire de Les Bons - lieu de culte construit à la fin du XIXème siècle.
  • Pont de Les Bons - point d’accès au village de Les Bons.
  • Cal Cotxa - maison andorrane du XVIIIème siècle avec de grands balcons en fer, symbole de richesse à l’époque.
  • Sant Romà de Les Bons - église romane lombarde du XIIème siècle.
  • Torre dels Moros - restes d’une ancienne tour militaire qui appartenait peut-être à une enceinte fortifiée pouvant remonter au XVIème siècle.
  • Bany de la Reina Mora - bassin d’eau de l’enceinte fortifiée. La légende raconte que les nuits de pleine lune, la reine maure s’y baignait et que les hommes de Les Bons se cachaient pour la regarder.
  • Pigeonniers de Rossell et de Cotxa - pigeonniers typiques des XVI et XVIIème siècles où l’on domestiquait les pigeons. Il représentait un signe de richesse et de pouvoir pour la maison qui en possédait.
  • Fontaine de Les Bons - ancien abreuvoir pour les animaux.
  • Tunnel de cal Tona.
  • Ca de Mas - l’une des maisons les plus importantes aux XVI-XVIIIème siècles en Andorre.
  • Placeta de Les Bons et lavoir - l’un des rares lavoirs conservés dans le pays.
  • Cal Toles - maison andorrane aujourd’hui restaurée.
  • Promenade de la rivière - idéale pour prendre de belles panoramiques du village.
  • Hotel Oros - hôtel pionnier dans le pays, reconstruit après sa destruction causée par une crue en 1937.
Les points forts
Roc del Quer

Survolez la vallée en marchant sur une passerelle au sol transparent, avec Canillo à vos pieds.

Pont tibétain

Traversez la Vallée de Montaup par l’un des plus longs ponts suspendus au monde.

Point de vue solaire de Tristaina

Laissez le temps s’arrêter et promenez-vous autour du cadran solaire qui surplombe les lacs de Tristaina.

Terminé